Star Wars, ou quand le design sonore est élevé au rang d’art

17/12/2015

Passage (presque) obligé de cette fin d’année 2015, Star Wars nous livre avec son opus VII une nouvelle gamme de bruitages prodigieux. John Williams, compositeur iconique de la saga n’est pas le seul à avoir participé à la popularité sonore de la force : il faut également compter sur le génial Sound designer Ben Burtt qui éleva, avec la trilogie galactique, le design sonore au rang d’art.

 

Ce qui est intéressant chez Ben Burtt, c’est cette capacité à inventer une nouvelle approche du design sonore, notamment dans les genres de la science-fiction et d’anticipation. En effet, avant son travail dans la « Guerre des Etoiles », les films de science-fiction se réduisaient généralement des sons électroniques pour obtenir un aspect futuriste, issus des pow, blop et autre wizz.

 

Ben Burtt au contraire chercha des sons plus naturels, plus quotidiens. C’est ainsi que le cultissime bourdonnement du sabre laser fut créé à partir du bourdonnement d'un vieux projecteur mélangé avec celui d'une télévision cassée. Autre exemple encore plus improbable, le son des pistolets « blaster » fut quant à lui créé à partir du son que faisait le hauban d'un émetteur radio lorsqu'on le frappait avec une clé plate. Ces deux exemples (il en existe des centaines) prouvent s’il en est, que toute la simplicité d’objets, à priori très insignifiants et laids au départ, peuvent renfermer en eux un pouvoir de création inouï. Il  permet de souligner enfin, le véritable travail d’orfèvrerie de ce designer, qui inspire et influe encore et encore nos recherches et notre travail sonore d’aujourd’hui.

 

Simple is beautiful.

 

Please reload

À l'affiche

Vivre le son 3D, un sens pour l’UX

24/05/2016

1/1
Please reload

Posts récents

15/02/2017

Please reload

Par tags
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic